CPF, financez votre formation

 

Le Compte Personnel de Formation (CPF) a été mis en place en janvier 2015 et a remplacé le DIF (Droit Individuel à la Formation).

La principale différence entre ces deux dispositifs repose sur le fait que le DIF était d’abord rattaché à l’entreprise tandis que le CPF est rattaché à la personne, c’est-à-dire à l’employé. C’est donc le salarié qui se charge personnellement de l’ouverture et de la gestion de son Compte Personnel de Formation.

Cette différence permet de rattacher les projets de formation CPF aux besoins et aspirations du salarié et non plus aux besoins et exigences de l’entreprise. Le salarié peut donc solliciter le financement de formations qui ne font pas partie du plan de formation prévu par son entreprise.

Attention, toutes les formations ne sont pas prises en charge par le CPF.
Pour être éligibles, les formations doivent satisfaire à deux critères impératifs :
- Elles doivent aboutir à une certification officielle et reconnue (en ce qui concerne les formations dispensées par Proconsec, seules les formations SST, SSIAP1, 2 et 3 peuvent être financées via le CPF)
- Elles doivent figurer sur la liste des formations qui vous correspond.
Ces listes sont validées entre les partenaires sociaux nationaux et régionaux, elles dépendent à la fois de votre secteur géographique et de votre secteur d’activité. Les demandeurs d’emploi ont accès à une liste de formations adaptées aux besoins et aux possibilités offertes par leur secteur géographique.
Pour connaître les formations qui vous sont accessibles, il suffit de vous rendre sur le site moncompteformation.gouv.fr et de vous laisser guider.

Les démarches mises en œuvre par le salarié varient en fonction de sa situation, à savoir s’il souhaite effectuer sa demande de formation en totale autonomie ou s’il souhaite bénéficier de l’accompagnement de son employeur :
- y associer son employeur lui permet de bénéficier de son aide (via notamment le service des ressources humaines, habitué à gérer les dossiers de formation) et éventuellement d’un abonnement (financement) complémentaire si son CPF ne suffit pas à couvrir tous les frais
- ne pas y associer son employeur signifie qu’il devra gérer sa demande de manière autonome (il peut cependant toujours faire appel à un conseiller en évolution professionnelle, le service est gratuit) et assumer seul un éventuel complément financier.
Gérer seul sa demande implique de contacter l’organisme de formation, d’obtenir un devis, de créer un dossier de formation sur son espace personnel CPF et de suivre l’évolution de sa demande.

Financer votre formation grâce à votre CPF nécessite avant tout que vous ouvriez votre compte (il ne vous faudra que quelques minutes et votre numéro de sécurité sociale). Vos droits seront automatiquement calculés et mis à jour, seules vos heures de DIF (s’il vous en reste encore) seront à entrer manuellement.

Retrouvez toutes ces informations et bien d’autres sur le site moncompteformation.gouv.fr



© 2018 Agence Web Provence Infos - Site dynamique géré par : Yves MORAND